mardi 18 juin 2013

[Chronique] Subculture - Blood and Dust/Voice of the Young (Contra Records - 2013)




Tant qu'on est lancé dans la reformation de vieux groupes, continuons sur cette voie et creusons même encore plus loin dans le passé. C'est cette fois au tour des anglais de Subculture (originaire de Cambridge pour être précis) de passer sous le diamant de la platine de la rédaction de Vengeance (situé dans un luxueux triplex avenue Montaigne, sachez le). Le groupe a démarré en 1980, donc on frise les 35 ans, c'est pas rien (mais moins que Cock Sparrer). Le groupe n'ayant vécu que jusqu'en 1983 et n'ayant laissé qu'un single (Loud and Clear) et un morceau sur la compil' Oi! Oi! That's Yer Lot !, plus quelques raretés type démos ressortie à la fin des années 90, autant dire qu'on avait pas grand chose à se mettre sous la dent venant de ce sympathique groupe faisant une sorte de Oi! bien mélo à la Cockney (Rejects, pas Molotov, y a pas de synthé pourri dans Subculture) de la bonne époque. On pense aussi à des groupes style Red Alert ou Guitar Gangsters, un poil Pop'Oi! donc (fameux genre dont la signification varie d'une personne à l'autre). Et dieux sait que chez Vengeance on aime ça (on aime aussi les ornithorynques, les doritos et Laurent Romejko mais on en parle moins). On était donc naturellement assez intrigué de voir ce que pouvait donner la reformation de Subculture, puisque les morceaux des années 80 nous plaisaient plutôt pas mal. C'est donc avec curiosité qu'on s'est procuré ce single, fraîchement sorti par les fridolins de Contra, sorte d'usine de production actuelle de la scène.

 Subculture en 1982. On remarquera le type qui joue en bomber, faut pas avoir peur de perdre 30 kilos de sueur, mais que voulez vous, à l'époque c'était différent, pour être skin fallait être fou !

Le 7" s'ouvre sur le morceau "Blood and Dust", une nouvelle compo. On remarque d'entrée de jeu que le groupe n'a pas changé de style pour un sou, et c'est tant mieux (la voix à bien sur un poil vieilli, mais ça ne gêne pas du tout). Toujours bien mélo, à la Cockney de la bonne période, des bons choeurs sur le refrain, en somme c'est toujours très anglais 80 ! Par contre la qualité de l'enregistrement a changé elle, et ça on s'en plaindra pas, c'est un poil plus audible (enfin c'est pas moi que ça aurait gêné, je me tape des mauvaises démo tape enregistrées avec un dictaphone placé dans un lave linge de Rip Off à longueur de journée, donc je suis plus à ça près). Ça commence donc plutôt bien pour les gars de Cambridge, 35 après il semble qu'ils sachent encore faire de la musique.
Single oblige, il n'y a que 2 titres sur la galette. Le second est en l'occurrence "Voice Of The Young", pas vraiment un inédit puisqu'il était sorti sous forme de démo sur un album produit par Captain Oi! il y a 15 ans (ce qui fait déjà un bout de temps). On a donc ici une version réactualisée. L'original étant déjà très bien, cette version là, avec plus de pêche, plus de choeurs et un meilleur son (bien que l'enregistrement un peu pérave 80's ait un charme particulier) est tout aussi bien. Après chanter "Voice of the Young" à 50 ans bon... Forever young les gars ! C'est donc un peu plus qu'une simple copie de la version démo, et c'est déjà pas mal. Des deux morceaux du single, c'est celui que je préfère, il donne plus là pêche que l'autre (qui n'est pour autant pas mauvais). À la fin de cette face, je suis donc convaincu. Tout n'est pas perdu chez les rosbifs, il y en a encore qui savent faire de la musique, et surtout qui sont capable de faire des reformations de bonne qualité (contrairement à 4-Skins ou à The Gonads par exemple JE L'AI DIT).

Voilà à quoi vous ressemblerez après 35 ans de Oi! les gars. Entre ça et ce bon vieux Roy "Polyphème" Pearce, mon coeur balance !

Tout ça est livré avec une pochette plutôt... laide en fait. Une photo d'une scène de guerre (soldats, tank, fumée... les Malouines peut être ?) assez pixelisée à l'avant et une photo de manif' à l'arrière. Ça met assez bien en image les titres présent sur le disque, mais à mon avis y avait de meilleures photos à faire/trouver (après mon avis a-t-il un impact, j'en doute). Pas d'insert (grrrr...) donc pas de paroles, mais un download code (ça fait toujours plaisir). Sachez que tout ça est disponible en 500 exemplaires et pas un de plus, à savoir 100 en noir, 200 en marble d'une couleur claire aléatoire et 200 autres en marble d'une couleur sombre aléatoire. Autant dire que les collectionneurs sont baisés sur ce coup.
Que puis-je dire pour conclure ? C'était très bien, je reviendrai bientôt et je reprendrai la même chose. plus sérieusement, procurez vous ce single, il en vaut largement la peine, ce sera de l'argent bien dépensé ! J'aimerai maintenant voir ce que ça donne sur scène (puisqu'ils ont également repris les concerts), donc avec un peu de bol à l'occas'... J'en ai fini pour ce soir, paix sur vos couches mes frères et soeurs !

Face A
 Blood and Dust
Face B
 Voice of the Young

Ça faisait longtemps, et avec le temps je me dis qu'en fait c'est mieux de pas en mettre puisque comme ça vous êtes obligés d'acheter et de me croire sur parole, mais voici le lien de téléchargement.


2 commentaires:

  1. http://tribartetchenapans.blogspot.fr/2013/06/ras-un-groupe-opportuniste.html
    Max

    RépondreSupprimer